L'actualité du dopage



Viré pour de l'eau salée !

23/05/2002 - Sport.fr

Extraits

On oublie un peu trop souvent que le dopage qui sévit dans le sport est aussi une affaire de commerce. La "mésaventure" de l'Italien Dario Frigo est à ce titre édifiante.

Un an après le fameux "blitz" de la police italienne opéré sur le Tour d'Italie 2001 à San Remo, il apparaît que l'ancien coureur de la Fassa Bortolo a été abusé. Deux fioles d'une solution salée, sans aucun effet dopant, figuraient dans le lot des produits saisis dans sa chambre le 6 juin 2001. Dario Frigo avait non pas acheté un produit miracle mais un placebo !

Les fioles avaient été saisies en même temps que des pansements à libération lente de testostérone et d'une seringue usagée contenant des traces d'hormone de croissance. Elles portaient l'étiquette "hemassist", de l'hémoglobine de synthèse qui permet une meilleure oxygénation des muscles. Mais il s'était avéré dès les jours suivant la saisie qu'il ne pouvait s'agir de ce produit, d'une part parce qu'il n'était pas rouge, d'autre part parce qu'il aurait dû être conservé à -60 degrés pour préserver son efficacité.

(...)

Lire l'article en entier
Voir la liste des mis en examens du Giro 2001