L'actualité du dopage



Pas de sanction contre cinq Italiens

23/04/2002 - Yahoo

Extraits

Cinq coureurs transalpins ont été innocentés par la Fédération italienne onze mois après la découverte de produits dopants sur le Giro. Ils pourront donc participer au prochain Tour d'Italie. De son côté, Marco Pantani devra encore s'expliquer le 29 avril.

Onze mois après le début de ses investigations, la Fédération italienne de cyclisme a décidé de blanchir cinq coureurs italiens des accusations de dopage nées d'une descente de police début juin 2001 sur le Giro. Et ce, malgré les demandes de suspension formulées par la commission antidopage du Comité olympique italien (Coni).

Des tablettes de caféine avaient en effet été découvertes dans les chambres de ces coureurs le 6 juin 2001. Restait à prouver l'utilisation de celles-ci par les treize cyclistes mis en cause et sous le coup d'une enquête judiciaire. La Fédération a estimé qu'ils n'avaient pas enfreint le règlement.

Cinq d'entre eux sont donc aujourd'hui innocentés. Il s'agit de Mariano Piccoli, Rinaldo Nocentini, Dario Andriotto, Antonio Varriale et Domenico Romano. Si la sanction visant Giuseppe Di Grande a été confirmée (6 mois de suspension), elle ne l'empêchera pas de courir cette saison puisqu'elle débutait en juillet 2001. D'autre part, les équipes Tacconi Sport et Mapei ont également été blanchies.

Des informations complémentaires ont été demandées concernant sept autres coureurs : Giuliano Figueras, Daniele de Paoli, Ermanno Brignoli, Marcello Siboni, Giampaolo Mondini, Endrio Leoni et Alberto Elli. Le Tour d'Italie s'élançant le 11 mai prochain, il y a fort à parier qu'aucune décision ne sera rendue sur ces sept cas avant cette date. Les coureurs concernés pourraient alors prendre normalement le départ du Giro.

(...)

Lire l'article en entier
Voir la liste des mis en examens du Giro 2001