Brève



Vinokourov: "Ferrari n'est que mon préparateur physique"

30/06/2007 - tsr.ch avec AFP

Extraits

Alexandre Vinokourov (...) s'est expliqué sur sa collaboration avec le médecin italien Michele Ferrari en la limitant à la préparation physique et en excluant tout dopage.

Michele Ferrari est un préparateur physique mais pas mon médecin, a déclaré Vinokourov (...) au journal L'Equipe dans son édition de samedi.

Le Kazakh (...) a précisé avoir contacté Ferrari après son départ de l'équipe T-Mobile fin 2005 : "J'ai seulement écouté des gens, comme Mario Cipollini, qui en disaient le plus grand bien. (...) Armstrong aussi travaillait avec lui. Je ne voulais pas me priver de cette expérience, je l'ai contacté."

Le préparateur italien, à la réputation sulfureuse, a été condamné en première instance en 2004 pour fraude sportive et exercice abusif de la profession de pharmacien avant d'obtenir un jugement en appel favorable au printemps 2006.

Ferrari ne m'a jamais proposé de médicaments. Il n'est que mon préparateur physique et si j'en parle aussi librement, c'est que je n'ai rien à cacher, a soutenu le Kazakh en ajoutant que toute son équipe Astana ne travaillait pas avec Ferrari.

Vino, dont deux coéquipiers (Matthias Kessler et Eddy Mazzoleni) sont impliqués dans des cas de dopages différents, a évoqué "une machine de destruction" engagée contre son équipe et lui-même : "On cherche vraiment à casser notre image. (...)"

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 2/7/2007.