Actualité du dopage



Un deuxième ancien coureur de Telekom reconnaît s'être dopé

22/05/2007 - tsr.ch avec AFP

Extraits

L'ancien coureur cycliste allemand Christian Henn a reconnu avoir eu recours au dopage lorsqu'il était dans l'équipe Telekom, (...) au lendemain des aveux d'un ancien coéquipier, Bert Dietz.

"Je peux seulement dire que j'ai utilisé de l'EPO et que ce qu'a dit Bert Dietz correspondait en grande partie à la vérité", a expliqué Henn, 43 ans, depuis 2001 directeur sportif de la formation ProTour Gerolsteiner.

"C'était comme ça à l'époque : soit on était au top, soit on était dehors", a-t-il poursuivi.

Henn a été sous contrat avec Telekom entre 1995 et 1999 : champion d'Allemagne 1996 et médaillé de bronze lors de l'épreuve sur route des jeux Olympiques 1988, il a mis un terme à sa carrière en 1999 après son implication dans une affaire de dopage.

Le manageur général de l'équipe Gerolsteiner, Hans-Michael Holczer, a indiqué au journal Netzeitung à paraître mercredi qu'il n'avait pas l'intention de licencier Henn.

(...)

"Le licencier serait donner raison aux partisans de la loi du silence", a conclu Holczer.

Le veille, Dietz était devenu le premier ancien coureur de Telekom à reconnaître s'être dopé entre 1994 et 1998 sous la surveillance de deux médecins travaillant il y a peu de temps encore pour l'équipe T-Mobile.

Ces révélations confirmaient celles d'un ancien soigneur de Telekom qui avait déjà incriminé les deux médecins suspendus par T-Mobile et qui font l'objet d'une enquête de leur employeur, l'hôpital universitaire de Fribourg.

De son côté, T-Mobile a indiqué mardi avoir demandé des explications à son manageur général, Rolf Aldag, ancien coureur de Telekom.

Henn n'est pas le seul ancien coéquipier de Dietz, toujours impliqué dans le cyclisme professionnel : le Danois Bjarne Riis, vainqueur du Tour de France 1996, dirige la formation CSC, Erik Zabel est sous contrat avec l'équipe Milram. En revanche, Jan Ullrich, mis en cause dans l'affaire Puerto, a mis un terme à sa carrière en février.

Lire l'article en entier

Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Les deux médecins mis en cause sont Lothar Heinrich et Andreas Schmid.


Cette page a été mise en ligne le 22/5/2007.