L'actualité du dopage



Lampre aurait transporté des mallettes de produits suspects

09/08/2002 - Reuters / Yahoo

Extraits

Vers une deuxième affaire Festina ? L'étau semble se resserrer en tout cas de plus en plus sur le coureur lituanien Rumsas. Alors que le médecin de Lampre déclinait tout implication dans cette histoire, l'équipe italienne devient suspecte. Les enquêteurs ont en effet dévoilé avoir trouver juste après le Tour de France deux mallettes de médicaments dans le camping-car de Lampre.

Ces mallettes ne contenaient toutefois pas des dopants mais un produit "susceptible de servir de masquant à l'EPO". Selon France-Soir, l'une des mallettes appartenait au médecin espagnol de l'équipe italienne et contenait notamment des Corticoïdes et du glucose, qui peut servir à liquéfier le sang après une prise d'EPO.

(...)

"Nous n'avons aucun élément permettant de penser qu'il s'agisse d'une affaire d'équipe. Mais rien non plus ne dit que cela ne pourrait pas le devenir", a-t-on souligné de source judiciaire.

Les mallettes du médecin de la Lampre ont été retrouvées dans le camping-car intercepté par la police judiciaire près de Mâcon alors qu'il faisait route vers l'Italie, au lendemain de l'arrestation de l'épouse du coureur lituanien près de Chamonix.

(...)

Les six membres de l'équipe technique qui se trouvaient à bord du camping-car avaient été remis en liberté dans la soirée du 29 juillet, sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux.

Mais le médecin de l'équipe Lampre, l'espagnol Jose Ibarguren, propriétaire d'une des deux mallettes, devrait être entendu dans le cadre de la poursuite normale des investigations, a-t-on précisé.

(...)

Lire l'article original