L'actualité du dopage



L'Actovegin, une substance interdite pour le CIO

12/12/2000 - AP/Yahoo - Erica Bulman (Lausanne)

Extraits

L'Actovegin, produit qu'aurait utilisé l'équipe de l'Américain Lance Armstrong lors du dernier Tour de France, est considéré comme une substance interdite par le Comité international olympique (CIO).

La commission médicale du CIO l'a annoncé mardi en soulignant que la substance, à base d'extraits de sang de veau, était interdite sous la catégorie du dopage sanguin. "Nous devons être très précis sur le fait que la commission médicale estime que c'est une substance interdite", a déclaré le président de la commission, le prince Alexandre de Merode. "Il pouvait y avoir quelques hésitations voilà quelques mois. Aujourd'hui, cette hésitation n'existe plus".

(...)

Fabriqué en Norvège, l'Actovegin contient des extraits de sang de veau. Injecté dans le corps, il améliore la circulation de l'oxygène dans le sang d'une façon similaire à l'érythropoëtine (EPO), substance interdite.

Si le produit "apporte l'oxygène dans le cerveau", comme il a été présenté, "il peut également apporter de l'oxygène vers les autres parties du corps", a déclaré Patrick Schamasch, directeur médical du CIO. Selon le prince Alexandre De Merode, un certain nombre d'équipes présentes aux derniers JO d'été ont importé de l'Actovegin à Sydney. Il a déclaré que les importations avaient été faites avec l'aval des douanes australiennes qui ne considèrent pas le produit comme illégal. D'après lui, certaines équipes sont venues avec pas moins "de 400 capsules".

Lire l'article en entier