L'actualité du dopage



Cyclisme - Les tests EPO du Tour garderont leur secret

11/10/2000 - Sport24.com / Yahoo - Stéphane Dubourdieu

Extraits

Le CIO a donné jusqu'au 15 novembre pour que le test de détection de l'EPO mis au point à Châtenay-Malabry soit validé. Sans quoi, les prélèvements d'urine effectués sur le Tour seront vraisemblablement détruits. Explications.

(...)

Pour l'heure, les prélèvements d'urine congelée, propriété du CIO, sont conservés au laboratoire de Châtenay-Malabry. L'inquiétude a donc balayé l'euphorie née après l'annonce, en mai dernier, du dépistage de l'EPO sur le Tour de France 2000. Certains médias avait même parlé de «journée historique pour le vélo». En juin dernier, lors d'un long entretien à Sport24.com, Jacques de Céaurriz, le père de la méthode de détection de l'érythropoïétine, espérait même que les résultats soient connus avant les Jeux Olympiques de Sydney.

(...)

Et d'ajouter, un brin fataliste : «La date du 15 novembre me paraît un peu courte. A mon avis, les tests vont être détruits, mais il faut comprendre que le cyclisme arrive en fin de saison et que le classement du Tour a été établi...».

Lire l'article en entier