Tour d'Italie 2013 : les vrais chiffres du dopage

Mise à jour le 18/08/2017 - cyclisme-dopage.com

Après la dévastation de l'affaire Armstrong, les acteurs du monde du cyclisme promettent d'avoir compris la leçon et l'heure est au ménage. Il semble malheureusement que le coup de balai ne soit pas parvenu jusqu'en Italie où 14,5% des participants ont déjà été impliqués par le passé dans des affaires de dopage. C'est sensiblement plus que les années précédentes (au départ du Giro 2012, le "score" était de 10,6%), ce qui n'est pas une bonne nouvelle. Certes, les révélations de ces derniers mois expliquent en partie ce bon en avant. Mais il reste que le ménage n'a pas été fait et qu'il faudra repasser pour assister à un Giro du renouveau.

Nous accordons une mention spéciale à l'équipe Androni Giocattoli qui aligne 5 coureurs ayant déjà eu les honneurs de l'annuaire du dopage.

Durant l'épreuve, le Français Sylvain Georges est contrôlé positif à l'Heptaminol et l'Italien Danilo Di Luca positif à l'EPO. Peu après l'arrivée, c'est son équipier de Vini Fantini, Mauro Santambrogio, qui est à son tour contrôlé positif à l'EPO.

Le classement final - L'autre classement - Les participants

Statistiques

Equipes Coureurs Epinglés Top 10 Epinglés Podium Epinglés Cadres Epinglés
GARMIN-SHARP 9 5 0 0 0 0
AG2R LA MONDIALE 9 2 2 0 0 0
ANDRONI GIOCATTOLI 9 5 0 0 0 0
ASTANA 9 1 1 0 1 0
BARDIANI-CSF 9 1 0 0 0 0
BLANCO 9 1 0 0 0 0
BMC 9 0 1 0 1 0
CANNONDALE 9 1 0 0 0 0
COLOMBIA 9 0 0 0 0 0
EUSKALTEL 9 3 0 0 0 0
FDJ 9 0 0 0 0 0
KATUSHA 9 6 0 0 0 0
LAMPRE 9 2 2 1 0 0
LOTTO-BELISOL 9 0 0 0 0 0
MOVISTAR 9 3 1 0 0 0
OMEGA PHARMA – QUICK STEP 9 2 0 0 0 0
ORICA-GREENEDGE 9 0 0 0 0 0
RADIO SHACK 9 1 0 0 0 0
TEAM SKY 9 1 1 0 1 0
ARGOS-SHIMANO 9 0 0 0 0 0
SAXO-TINKOFF 9 3 1 0 0 0
VACANSOLEIL 9 1 0 0 0 0
VINI FANTINI 9 5 1 1 0 0
Total 207 43 10 2 3 0
Pourcentage   20,8%   20%   0%  

Epinglés : nombre de coureurs ayant contrevenu au règlement antidopage. Entrent dans cette catégorie : les coureurs ayant été contrôlés positifs (y-compris par constat de carence ou hématocrite > 50%), ayant reconnu s'être dopé, ayant été sanctionnés (par la justice, leur fédération ou leur équipe) dans le cadre d'affaires liées au dopage. N'y entrent pas, par exemple, ceux dont l'échantillon B s'est révélé négatif.
Top 10 : nombre de coureurs présents dans les 10 premiers du classement général final.
Podium : nombre de coureurs présents dans les 3 premiers du classement général final.
Cadres : liste non disponible.



Le classement final

(Selon le classement publié par www.les-sports.info)





L'autre classement

Ce que serait le classement si on excluait tous les coureurs impliqués dans des affaires de dopage au cours de leur carrière.

Les participants

Garmin-Sharp

AG2R La Mondiale

26 années d'existence, 17 affaires, soit 0,65 par an

Androni Giocattoli

Astana

11 années d'existence, 14 affaires, soit 1,27 par an

Bardiani-CSF

Blanco

BMC

18 années d'existence, 16 affaires, soit 0,89 par an

Cannondale

Colombia

Euskaltel

21 années d'existence, 13 affaires, soit 0,62 par an

FDJ

Katusha

9 années d'existence, 9 affaires, soit 1 par an

Lampre

Lotto-Belisol

Movistar

38 années d'existence, 29 affaires, soit 0,76 par an

Omega Pharma – Quick Step

Orica-GreenEDGE

Radio Shack

Team Sky

Argos-Shimano

Saxo-Tinkoff

Vacansoleil

Vini Fantini

7 années d'existence, 6 affaires, soit 0,86 par an



En savoir plus