Actualité du dopage

Contador veut être soumis au détecteur de mensonges pour prouver son innocence


14/11/2011 - Sud Presse - K.R.


Malgré une quantité infime (indétectable par de nombreux laboratoires), Alberto Contador risque une suspension de deux ans pour dopage au clenbutérol. L'Espagnol avait été contrôlé positif sur le Tour de France 2010 qu'il avait (...) remporté. Il a jusqu'ici invoqué une intoxication alimentaire et veut être soumis au détecteur de mensonges, lors de son passage devant le TAS, pour démontrer sa bonne foi. Le verdict ne sera toutefois pas connu avant plusieurs semaines.

Alberto Contador sera entendu la semaine prochaine du 21 au probablement 24 novembre par le Tribunal arbitral du Sport (TAS) de Lausanne. (...)

Positif au clenbutérol, le triple lauréat de la Grande Boucle avait expliqué avoir été contaminé par de la viande. Si la Fédération espagnole a finalement accepté cette version, l'Union cycliste internationale (UCI) et l'Agence mondiale antidopage (AMA) ne sont pas convaincus de l'innocence de Contador.

Les deux parties vont défendre leur point de vue avec force moyens, rapporte ce lundi El Pais. Contador fera auditionner pas moins de treize témoins. Parmi eux, Louis Rovner, expert américain du détecteur de mensonge qui démontrera que le coureur cycliste n'a pas menti. L'expert anglais en dopage Vivian James sera aussi appelé. Il a démontré que des contrôles positifs à la nandrolone avaient été provoqués par les produits contaminés.

L'AMA a prévu l'intervention de l'expert antidopage australien Michael Ashenden. Elle tentera aussi de démontrer qu'il faut manger une énorme quantité de viande contaminée pour être positif au clenbutérol. Afin de montrer que le coureur a eu recours à une transfusion, l'AMA fera témoigner le boucher qui a vendu la viande incriminée et le président de l'association des bouchers espagnols.

(...)


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


Cette page a été mise en ligne le 14/11/2011