Tour d'Espagne 1974 : les vrais chiffres du dopage

Mise à jour le 18/08/2017 - cyclisme-dopage.com

Le classement final - L'autre classement - Les participants

Statistiques

Equipes Coureurs Epinglés Top 10 Epinglés Podium Epinglés Cadres Epinglés
BIC 10 6 2 2 1 1
COELIMA 10 2 0 0 0 0
IJSBOERKE 10 5 1 1 0 0
KAS 10 4 5 3 2 1
LA CASERA 10 3 0 0 0 0
MAGIGLACE 10 5 0 0 0 0
MIKO 9 1 0 0 0 0
MONTEVERDE 9 1 1 1 0 0
PEUGEOT 10 7 1 1 0 0
Total 88 34 10 8 3 2
Pourcentage   38,6%   80%   66,7%  

Epinglés : nombre de coureurs ayant contrevenu au règlement antidopage. Entrent dans cette catégorie : les coureurs ayant été contrôlés positifs (y-compris par constat de carence ou hématocrite > 50%), ayant reconnu s'être dopé, ayant été sanctionnés (par la justice, leur fédération ou leur équipe) dans le cadre d'affaires liées au dopage. N'y entrent pas, par exemple, ceux dont l'échantillon B s'est révélé négatif.
Top 10 : nombre de coureurs présents dans les 10 premiers du classement général final.
Podium : nombre de coureurs présents dans les 3 premiers du classement général final.
Cadres : liste non disponible.



Le classement final

(Selon le classement publié par www.tour-giro-vuelta.net)



L'autre classement

Ce que serait le classement si on excluait tous les coureurs impliqués dans des affaires de dopage au cours de leur carrière.

Les participants

Bic

8 années d'existence, 28 affaires, soit 3,5 par an

Coelima

Ijsboerke

KAS

22 années d'existence, 10 affaires, soit 0,45 par an

La Casera

7 années d'existence, 1 affaire, soit 0,14 par an

Magiglace

1 année d'existence, 3 affaires, soit 3 par an

Miko

3 années d'existence, 3 affaires, soit 1 par an

Monteverde

36 années d'existence, 26 affaires, soit 0,72 par an

Peugeot

63 années d'existence, 74 affaires, soit 1,17 par an



En savoir plus