Brève



De faux pénis pour falsifier les tests anti-dopage

26/11/2008 - 7sur7.be

Extraits

A Pittsburgh (en Pennsylvanie), un marché de faux pénis a été démantelé. Appelé le "whizzinator", l'appareil était déstiné à fausser les tests de dopage et de drogue. Deux membres de l' entreprise "Puck Technology" ont plaidé coupables. Gerald Wills et Robert Catalono, respectivement président et vice-président de la boîte, risquent une amende salée de 400.00 euros.

(...)

Le "whizzinator" est une version améliorée de la fameuse "poire de Pollentier". Cette technique consistait à placer une poire remplie d'urine propre sous le bras. Lors du contrôle anti-dopage, il suffisait de verser l'urine saine et le tour était joué. Michel Pollentier, un coureur belge devenu maillot jaune en 1978 à l'Alpe d'Huez, fut pris en flagrant délit (...). Avec le "whizzinator", pas besoin de poire. Les faux pénis sont aussi disponibles dans toutes les couleurs: blanc, noir, brun et même latino.

(...)

(...) Les coupables risquent gros. En dehors des 400.000 euros, il pourrait écoper d'une peine de prison de 8 ans pour fraude et vente de produits illicites. Depuis lors, Puck Technology a fermé ses portes et son site n'est plus disponible.

(...)

L'affaire a éclaté au grand jour lorsqu'un joueur de football américain, Onterri Smith, fut attrapé à l'aéroport avec un "whizzinator". Plus tard, l'acteur Tom Seizemorre a également essayé de fausser un test de drogue avec cet appareil.

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 03/12/2008.