Brève



L'UCI suspend la Fédération française

12/06/2008 - Le Point - Julien Prétot, édité par Jean-Stéphane Brosse

Extraits

L'Union cycliste internationale (UCI) annonce la suspension avec effet immédiat de la Fédération française jusqu'à la fin de l'année en raison de son soutien à la course Paris-Nice.

Le Président de l'UCI reprochait à la FFC d'avoir manqué de loyauté vis-à-vis de l'UCI (...) et enfreint ses statuts et règlements en soutenant activement et ouvertement l'organisation, en dehors du cadre de l'UCI, de la dernière édition de Paris-Nice, épreuve organisée par la société ASO, a fait savoir l'UCI dans un communiqué.

La sanction est essentiellement symbolique dans la mesure où elle n'affecte ni les coureurs français ni les épreuves françaises.

Sont surtout concernés les représentants de la FFC, dont les candidatures aux élections seront jugées irrecevables et dont les affiliés dans les comités et les commissions seront suspendus jusqu'au 31 décembre.

(...)

Le président de l'UCI, Pat McQuaid, a estimé qu'il s'agissait "d'une décision forte, qui montre que l'UCI ne tolère pas que l'un de ses membres bafoue le règlement international du cyclisme".

Pour le bien du sport, je suis satisfait que les sanctions ne touchent ni les coureurs français ni les épreuves de ce pays, a ajouté McQuaid.

L'UCI avait annoncé en mars dernier que la FFC et son président, Jean Pitallier, feraient face à une procédure disciplinaire en raison de leur soutien à Paris-Nice.

La course avait été organisée sous l'égide de la FFC après le refus de l'organisateur, Amaury Sport Organisation (ASO), de figurer dans le calendrier de l'UCI et d'accorder une place aux 18 équipes du ProTour.

ASO a annoncé en début de mois que le Tour de France serait également organisé sous la juridiction de la FFC.

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 12/6/2008.