Brève



Francesco Moser : vivement la retraite

30/08/2006 - cyclismag.com

Extraits

En tant que président du CPA, le syndicat des coureurs, Moser est amené à s'exprimer souvent. Le problème est qu'il parle parfois à côté. Silencieux pendant l'affaire Puerto, sa dernière sortie fait elle beaucoup de bruit, puisqu'il a déclaré lors d'une conférence sur le dopage à Bolzano (...) :

"Le dopage libre dans le sport professionel ? Ce serait peut-être mieux. Il faudrait trouver un moyen de mettre tous les sportifs sur le même plan. Si l'on ne réussit pas à garantir un principe d'équité entre tous les sports, alors la solution pourrait être la suivante : libéralisons le dopage. Seulement pour les professionnels, je veux dire."

Finalement, ce n'est rien de plus qu'un retour aux bonnes vieiilles eighties que réclame Moser. Le temps où Conconi pouvait sereinement préparer Moser avec forces transfusions sanguines pour son record de l'heure de 1984.

source : tuttobiciweb.com


Lire l'article en entier


Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Avec un tel Président, les coureurs peuvent être rassurés, ils seront bientôt tous égaux sur la ligne de départ.

Suite aux réactions suscitées par cette déclaration et à un mail adressé par cyclisme-dopage.com au CPA, celui-ci publiait le 05/09/2006 le communiqué suivant : Cliquez ici



Cette page a été mise en ligne le 4/9/2006.