Actualité du dopage



Giro 2018 : l'UCI et RCS s'écharpent sur le cas Froome


03/05/2018 - sport365.fr - Mathieu Warnier


Sous le coup d'une procédure à l'UCI suite à son contrôle « anormal » au salbutamol, Chris Froome va participer à la 101eme édition du Tour d'Italie, qui démarre ce vendredi à Jérusalem, presque comme si de rien était. Le cas du Britannique, qui continue de faire débat au sein même du peloton, est même à l'origine d'un début de brouille entre les organisateurs du Giro, la société RCS Sport, et l'Union Cycliste Internationale. Tout a démarré quand Mauro Vegni, directeur du Tour d'Italie, a assuré qu'en cas de victoire du leader de la formation Sky le (...), il conserverait sa victoire quoi qu'il arrive suite à la procédure antidopage. « Lappartient a clairement dit que si Froome remportait le Giro, alors cette victoire resterait sienne », a déclaré face à la presse le patron du Giro.

(...)

Une sortie médiatique qui n'a pas tardé à faire réagir l'UCI qui, via un tweet émanant de son compte dédié aux médias : « L'UCI tient à préciser que le président de l'UCI n'est pas en mesure de décider quand une suspension potentielle pour violation des règles antidopage devrait commencer et si les résultats obtenus avant le début d'une suspension devraient être annulés ou maintenus. ». Autrement dit, si victoire de Chris Froome il y a, elle restera très probablement conditionnelle (...).


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


Cette page a été mise en ligne le 04/05/2018