Actualité du dopage



David Lappartient souhaite que Sky suspende Chris Froome à titre provisoire


18/01/2018 - lequipe.fr


Alors que Chris Froome est en attente de son jugement suite à son contrôle antidopage anormal, David Lappartient, le président de l'UCI, estime que Sky devrait suspendre son coureur.

Interrogé par Le Télégramme à propos de la situation de Chris Froome et Sky, David Lappartient, le président de l'UCI, s'est montré assez clair : «Sky devrait suspendre Froome. Maintenant, ce n'est pas à moi d'interférer. Sans présager de la culpabilité du coureur, ce serait plus simple pour tout le monde. A Brailsford (son manager) de prendre ses responsabilités. Je crois d'ailleurs que c'est ce que souhaitent les autres coureurs. Ils en ont marre de l'image générale véhiculée.»

Lappartient a précisé avoir appris le résultat du contrôle de Froome «une heure après» son élection à la tête de l'UCI, le 21 septembre: «Que le résultat soit anormal ou pas, de manière naturelle ou frauduleuse, c'est terrible. Aux yeux du grand public, il est déjà coupable.»

«Nous sommes dans le processus des experts, a expliqué le président de la fédération internationale. C'est en tout cas à Froome de démontrer les raisons qui ont pu conduire à une telle concentration de salbutamol, la charge de la preuve lui incombe. A lui de constituer son dossier. A partir de là, le Legal Anti-Doping Services (LADS) de l'UCI verra si ses arguments sont recevables. (...) On est parti pour une bagarre juridique qui va durer longtemps. Cette affaire ne va pas se régler en deux minutes. Elle peut au moins durer un an. On va traîner cela comme un boulet.»


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


Cette page a été mise en ligne le 18/01/2018