Actualité du dopage



Armstrong pas poursuivi

30/07/2005 - L'Equipe

Extraits

Le procureur de Lucques a décidé de ne pas poursuivre en justice (...) Lance Armstrong (...) contre lequel l'Italien Filippo Simeoni avait porté plainte en 2004 pour insultes.

Giuseppe Quattrocchi a estimé que l'affaire relevait du domaine sportif. Simeoni avait porté plainte en 2003 contre Armstrong qui l'avait traité de «menteur» dans la presse à propos de son témoignage dans l'affaire du médecin sportif Michele Ferrari (...).

(...) Lors de l'étape à Lons-le-Saunier du Tour de France 2004, Simeoni, parti en contre-attaque derrière l'échappée du jour, avait vu Armstrong prendre son sillage et provoquer de facto sa perte. Le coureur italien a accepté de se relever à la demande de ses compagnons afin de ne pas compromettre la réussite de l'échappée.

Simeoni avait en outre affirmé qu'Armstrong avait proféré des insultes à son encontre lors de l'étape jurassienne, ce que l'Américain avait démenti, portant à son tour plainte pour diffamation. Par ailleurs, l'Italien Mario Cipollini, qui vient de prendre sa retraite sportive, a été appelé à comparaître devant le tribunal. Il est soupçonné d'avoir exercé des pressions pour que, Simeoni, son coéquipier (...), ne participe pas à certaines courses. Le procureur Quattrocchi a estimé qu'il s'agissait là de pressions concernant la vie privée.


Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne pour la première fois le 1/8/2005.