Actualité du dopage



L'UCI enquête sur un possible cas de dopage sur le Tour de France

28/07/2005 - Yahoo / AP

Extraits

Un cycliste qualifié de "deuxième plan" a été contrôlé positif à la norpseudoéphédrine lors du Tour de France, a annoncé jeudi l'Union cycliste internationale (UCI). L'instance a refusé de donner son nom en raison de l'enquête en cours.

Le porte-parole Enrico Carpani a toutefois précisé qu'il ne s'agissait pas du septuple vainqueur Lance Armstrong ou d'un autre coureur en vue. (...)

Les traces de ce stimulant interdit ont été découvertes le 6 juillet après l'arrivée de la 5e étape du Tour à Montargis (...). La norpseudoéphédrine, également appelée cathine, est proche de la pseudoéphédrine. Cette dernière, qu'on retrouve dans les médicaments contre le rhume, n'est plus interdite depuis septembre 2003.

D'un point de vue physiologique, la pseudoéphédrine prise par voie médicamenteuse peut se transformer en norpseudoéphédrine dans l'organisme, mais toute concentration dans les urines au-dessus de 5 microgrammes par millilitre est jugée positive.


Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne pour la première fois le 1/8/2005.