Actualité du dopage



La justice italienne établit des liens entre Astana et le docteur Ferrari

07/12/2014 - dhnet.be - avec Belga


Dans un rapport de près 550 pages et après 4 ans d'investigation, le ministère public du tribunal de Padoue a mis en évidence des liens entre le controversé médecin italien Michele Ferrari et plusieurs coureurs de l'équipe Astana, rapporte le quotidien italien La Repubblica.

Dans le collimateur après l'annonce de cinq dossiers de dopage touchant son équipe phare et son équipe continentale (...), la formation kazakhe, Astana, attend fébrilement la réponse de l'UCI, l'Union cycliste internationale, sur sa demande de licence WorldTour.

Officiellement, l'UCI n'a pas encore accordé de licence WorldTour à Astana et prendra une décision mercredi, mais la Reppublica croit savoir qu'elle ne lui sera jamais octroyée. Ce qui mettrait en mauvaise position (...) Vincenzo Nibali, vainqueur du Tour de France. Astana a déjà annoncé son intention de recourir au TAS, le tribunal arbitral du sport, en cas de refus de l'UCI.

Le rapport de la justice italienne a été transmis au Comité Olympique National Italien (CONI) et mettrait en lumière des liens entre le docteur Michele Ferrari, réputé pour son implication dans de vastes programmes de dopage, et des coureurs d'Astana, pour dopage, blanchiment d'argent et fraude fiscale

Lire l'article en entier

Voir les autres articles sur les affaires Astana de 2014


Cette page a été mise en ligne le 07/12/2014