Actualité du dopage

L'affaire de Mantoue en résumé

Mise à jour le 19/12/15 - cyclisme-dopage.com



Chronologie de l'affaire de Mantoue

Les cyclistes mis en cause

Parmi les 32 cyclistes qui seraient mis en cause dans le cadre de l'enquête figureraient (entre parenthèse, leur rôle en 2008) les coureurs ci-dessous. Devant le tribunal, ils sont 18, dont 15 de la Lampre, à se présenter en tant qu'accusés.

  1. Alessandro Ballan (Lampre, Coureur) : Depuis 2010, il court sous les couleurs de BMC qui le suspend provisoirement avant le Paris-Roubaix de la même année. Il est suspecté d'avoir eu recours à des transfusions sanguines avant le Giro 2009, qu'il ne courra finalement pas. En 2011, BMC l'écarte à nouveau du Tour d'Italie. Il est soupçonné d'avoir pratiqué une dizaine de transfusions sanguines. En 2014, le CONI le suspend deux ans. Lors du procès, en 2014, il fait partie des accusés.

  2. Marco Bandiera (Lampre, Coureur) : Il quitte l'équipe Lampre en 2010 pour rejoindre le Team Katusha. Depuis la saison 2011, il arbore les couleurs de Quickstep devenue Omega-Quick Step en 2012.

  3. Emanuele Bindi (Lampre, Coureur) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  4. Marzio Bruseghin (Lampre, Coureur) : Il quitte la Lampre en 2010 pour rejoindre l'équipe Caisse d'Epargne qui devient Movistar en 2011. Son équipe ne le sélectionne pas pour le Giro 2011, sans doute en raison de son implication dans l'affaire de Mantoue.

  5. Pietro Caucchioli (Crédit Agricole, Coureur) : Il rejoint la Lampre en 2009.

  6. Stefano Cavallari (Acqua Sapone, Coureur) : Il a pris sa retraite fin 2008.

  7. Damiano Cunego (Lampre, Coureur) : En 2010, il officie toujours à la Lampre. Il a la particularité de porter un tatouage "doping free". Lors du procès, en 2014, il fait partie des accusés mais affirme avoir refusé tout dopage.

  8. Mauro Da Dalto (Liquigas, Coureur) : Il rejoint la Lampre en 2009.

  9. Andrea Gardini (Coureur amateur) : Le CONI a requis contre lui une suspension de 2 ans

  10. Francesco Gavazzi (Lampre, Coureur) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  11. Sebastian Gimozzi (Coureur de VTT) :

  12. Mirco Lorenzetto (Lampre, Coureur) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  13. Enrico Mantovani (Coureur amateur) : Le CONI a requis contre lui une suspension de 2 ans

  14. Andrea Menapace (Coureur amateur) : Le CONI a requis contre lui une suspension de 2 ans

  15. Manuele Mori (Saunier Duval, Coureur) : Il rejoint la Lampre en 2009.

  16. Massimiliano Mori (Lampre, Coureur) : Il prend sa retraitre à la fin 2009.

  17. Paolo Pezzini (Ancien coureur) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  18. Mariano Piccoli (Ancien coureur à la Lampre) : Il a pris sa retraite fin 2005. En 2001, il avait été impliqué dans le Blitz du Tour d'Italie mais échappe aux sanctions. En 2010, une perquisition à son domicile permet de saisir des hormones féminines, des hormones de croissance et de l'actovegin.

  19. Daniele Pietropolli (LPR Brakes, Coureur) : Il rejoint la Lampre en 2010.Il serait en relation avec le pharmacien Guido Nigrelli.

  20. Simone Ponzi (Zalf Désirée Fior, Coureur) : Il rejoint la Lampre en 2009. Lors du procès, en 2014, il fait partie des accusés.

  21. Michael Rasmussen (Sans équipe, Coureur) : Faut-il encore présenter le héros malgré lui du Tour de France 2007 ? Lors du procès, en 2014, il fait partie des accusés.

  22. Mauro Santambrogio (Lampre, Coureur) : En 2010, il court sous les couleurs de BMC qui le suspend provisoirement en avril avant de le blanchir début mai... puis de l'écarter à nouveau pour le Tour d'Italie 2011. Lors du procès, en 2014, il fait partie des accusés.

  23. Francesco Tomei (Csf Group Navigare, Coureur) : Il rejoint la Lampre en 2009.

Les autres personnes mises en cause

Parmi les autres personnes mises en cause figureraient aussi :

  1. Andrea Andreazzoli (Lampre, Médecin) : Depuis, il a rejoint l'équipe Astana.

  2. Fiorenzo Egeo Bonazzi (Médecin) : Il aurait travaillé en tandem avec le pharmacien Guido Nigrelli.

  3. Fabrizio Bontempi (Lampre, Directeur sportif) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  4. Fabio Della Torre (Lampre, Masseur) : Son nom s'ajoute à la liste des suspects en mars 2012.

  5. Carlo Guardascione (Lampre, Médecin) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  6. Sergio Gelati (Lampre, Entraîneur) : Son nom s'ajoute à la liste des suspects en mars 2012.

  7. José Ibarguren Taus (Médecin) : En 2012, il fait partie des médecin de l'équipe Omega Pharma-QuickStep. Il avait auparavant officié chez Saunier Duval, Omega Pharma-Lotto, Fuji-Servetto et... Festina.

  8. Guido Nigrelli (Pharmacien) : Ami de trente ans de Giuseppe Saronni, il serait également actif dans le milieu équestre. Le Coni a requis contre lui l'interdiction à vie d'officier dans le sport.

  9. Paolo Pezzini (Ancien coureur) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  10. Maurizio Piovani (Lampre, Directeur sportif) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  11. Giuseppe Saronni (Lampre, Team manager) : Il se présente comme un ami de 30 ans du pharmacien Guido Nigrelli. Il serait l'un des principaux organisateur du dopage au sein de la Lampre. En 2013, il officie toujours à la Lampre en tant que manager général.

  12. Loris Tagliapietra (Directeur sportif) : Le CONI a requis contre lui une suspension de 2 ans

  13. Fabio Telladorre (Lampre, Kiné) : En 2010, il officie toujours à la Lampre.

  14. Matteo Zambroni (Footballeur) : C'est balle au pied qu'il entre dans l'affaire.

Les condamnations

Plusieurs coureurs ont été condamnés sportivement. Au tribunal, les deux seules personnes condamnées en décembre 2015 ont été :

  1. Sebastian Gimozzi (Coureur de VTT) : Il est condamné à cinq mois de prison avec sursis.

  2. Guido Nigrelli (Pharmacien) : Il est condamné à huit mois de prison avec sursis.

Liens utiles

L'affaire de Mantoue aurait des ramifications dans plusieurs affaires et notamment :

  • L'opération Via Col Doping
  • L'affaire Bernucci
  • L'affaire Humanplasma