Actualité du dopage



Hondo licencié

14/04/2005 - L'Equipe

Extraits

L'équipe allemande Gerolsteiner annonce, jeudi dans un communiqué, qu'elle a résilié, avec effet immédiat, le contrat de Danilo Hondo, dont l'échantillon B s'est également révélé positif au carphédon.

Deuxième de Milan-San Remo le 19 mars, Danilo Hondo, dont le contrat avec Gerolsteiner courait jusqu'au 31 décembre 2005, a été contrôlé positif à deux reprises à ce stimulant lors de tests urinaires en marge du Tour de Murcie où il a remporté les deux premières étapes. Il a été suspendu par sa formation dans l'attente du résultat de la contre-expertise.

L'Allemand, dont les échantillons A et B ont été analysés dans un laboratoire homologué par le Comité international olympique (CIO) à Madrid, risque une suspension de deux ans. «Notre entreprise se félicite de la résiliation du contrat par l'équipe cycliste, a déclaré le responsable de la communication de la société d'eau minérale Gerolsteiner Brunnen, Stefan Goebel. Nous regrettons le cas personnel de Danilo Hondo mais nous soutenons de manière conséquente toute mesure contre le dopage ce qui se traduit dans nos contrats». «Notre engagement de parrainage n'est pas remis en question par ce cas de dopage et se poursuivra comme convenu jusqu'à 2008 inclus», a ajouté M. Goebel.

Le manager de l'équipe Gerolsteiner, Hans-Michael Holczer, avait pour sa part déclaré après les premières analyses positives que Hondo lui avait «juré qu'il ne pouvait s'expliquer le contrôle».

Danilo Hondo, originaire du Brandebourg, est un spécialiste du sprint et a longtemps été dans l'ombre d'Erik Zabel. Il a rejoint Gerolsteiner en 2004 après avoir couru entre 2000 et 2003 pour la formation allemande Telekom (aujourd'hui T-Mobile). Champion du monde par équipes sur piste (4000 m) en 1994, Danilo Hondo a été champion d'Allemagne sur route en 2002. En 2001, il avait remporté deux étapes du Giro.


Lire l'article en entier