Actualité du dopage



Le TAS indique que Hondo doit purger intégralement ses deux ans de suspension

09/03/2007 - Yahoo / AP Avec AP

Extraits

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a jugé vendredi que (...) Danilo Hondo doit (...) purger intégralement les deux ans de suspension auxquels il a été condamné.

"La sanction de suspension retenue par le TAS dans sa sentence doit correspondre à une suspension d'une durée effective de deux ans dont l'exécution doit se compter (...) à partir des périodes de suspension réellement effectuées par l'intéressé", indique le TAS dans un communiqué.

"L'échéance du 31 mars 2007 devenue caduque par le changement de circonstances de fait et de droit résultant de l'effet suspensif accordé par les instances juridictionnelles suisses, ne peut donc s'opposer à la poursuite effective de la sanction de suspension pour totaliser une durée effective", est-il indiqué.

Hondo avait été condamné à une suspension de deux ans dans une sentence datée du 10 janvier 2006 et ainsi formulée: "Danilo Hondo est condamné à une suspension d'une durée de 2 ans, à compter du 1er avril 2005 et se terminant le 31 mars 2007".

Suite à cette décision, Danilo Hondo avait saisi les juridictions civiles suisses pour demander l'annulation de la sentence du TAS. Au cours de ces procédures, le coureur avait demandé et obtenu que l'exécution de la sanction soit temporairement suspendue jusqu'au terme des procédures de recours. Grâce à cet effet suspensif, Danilo Hondo a pu participer à des épreuves cyclistes entre le 15 mars 2006 et le 10 janvier 2007, date de l'arrêt du Tribunal Fédéral Suisse rejetant définitivement le recours de l'athlète.

Au début du mois de février 2007, l'AMA avait demandé au TAS une interprétation de sa sentence. La décision rendue vendredi implique que sa suspension sera poursuivie d'autant.

Hondo avait été testé deux fois positif au stimulant carphédon lors du Tour de Murcie 2005.

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 10/3/2007.