Actualité du dopage



Peine de "travail d'intérêt général" réclamée contre Vandenbroucke

29/11/2004 - Yahoo / AFP

Extraits

Le procureur du tribunal correctionnel de Termonde (nord), a réclamé (...) une peine de "travail d'intérêt général" à l'encontre du cycliste belge Frank Vandenbroucke pour "détention et usage" de produits dopants.

"Je ne veux pas faire de Frank Vandenbroucke un exemple. Une peine d'intérêt général devrait suffire", a expliqué le procureur (...) lors de la première audience du procès, qui s'est tenue en présence du coureur.

(...) VDB risque, en théorie, d'un mois à cinq ans de prison ferme.

L'affaire a été mise en délibéré au 6 décembre prochain.

Le conseil de Frank Vandenbroucke, Me Luc Deleu, a demandé que le tribunal se déclare incompétent, les questions de dopage en Flandre étant selon lui du ressort exclusif du la "commission disciplinaire" de la Communauté flamande.

"Le décret flamand de 1991 exclut explicitement l'intervention du tribunal correctionnel dans les affaires de dopage", a déclaré Me Deleu, en soulignant que son client avait bel et bien été sanctionné par la Communauté flamande, qui l'avait suspendu du 1er septembre 2002 au 28 février 2003.

L'affaire était née le 27 février 2002, à la veille du circuit Het Volk.

Une perquisition au domicile de l'ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège (...) avait alors révélé la présence d'un lot important de produits dopants et hormonaux (EPO, morphine, hormones de croissance, clenbutérol, aranesp,...) importés pour certains d'Espagne, du Portugal ou d'Allemagne et que le coureur reconnaîtra avoir utilisé.

(...)


Lire l'article en entier