Actualité du dopage



Perquisitions dans les milieux cyclistes

04/09/2003 - Sporever.be (avec Belga)

Extraits

Pas moins de 21 perquisitions se sont déroulées jeudi matin en Flandre, au domicile de Johan Museeuw (...), mais aussi de Jo Planckaert, Chris Peers, Mario De Clercq, Nico Hendrickx et Oliver Penny. D'autres perquisitions ont également été menées, notamment chez un vétérinaire d'Oostrozebeke, Jos Landuyt. Il a été mené devant le juge d'instruction. (...) L'homme est soupçonné d'avoir fourni des produits stimulant le développement musculaire à des coureurs cyclistes, dans le milieu des courses hippiques et à des colombophiles.

Un certain nombre de personnes ont pu disposer après audition, notamment les coureurs cyclistes Olivier Penny et Nico Hendrickx. D'après le parquet, leur témoignage n'est plus nécessaire pour la suite de l'enquête. Johan Museeuw, quant à lui, a été entendu à Bruges avant d'être autorisé à regagner son domicile (...). Les coureurs Chris Peers, Mario De Clercq et Jo Planckaert n'étaient pour leur part pas présents lors des perquisitions effectuées à leur domicile. Ils sont actuellement en Allemagne (...).

Le parquet a précisé que l'enquête concernait au départ un trafic d'hormones animales dans le secteur de l'agriculture. Il est apparu qu'un vétérinaire (...) écoulait également des hormones humaines dans le peloton cycliste et dans le domaine des courses de chevaux.

Selon le magistrat (...) Johan Sabbe, les "faits ne sont clairement pas l'oeuvre d'une seule personne". Il n'est pas encore établi pour l'heure si l'enquête en cours vise un important trafic d'hormones ou s'il ne s'agit que de la partie visible de l'iceberg." (...)

"En attendant que les faits soient prouvés, on peut déjà affirmer qu'ils ne sont clairement pas l'oeuvre d'une seule personne. Davantage de gens seront impliqués", a-t-il déclaré. La justice enquête donc sur une association entre des personnes appartenant au monde du cyclisme et/ou de la colombophilie, qui seraient impliquées dans l'utilisation d'hormones. En ce qui concerne l'enquête proprement dite, il n'y pas eu d'information préliminaire ou de préparation durant de longs mois. "Il s'agit d'une pré-enquête classique. Etant donné l'ampleur des perquisitions, il y a évidemment eu une préparation approfondie, mais pas plus que nécessaire", selon M. Sabbe.

(...)

La Ligue vélocipédique belge (RLVB) s'est prudemment exprimée par la voie d'un communiqué sur ces perquisitions. "La RLVB a pris connaissance des perquisitions qui ont été faites ce matin sur ordre du parquet de Courtrai chez un certain nombre de personnes du milieu cycliste. La RLVB attend un complément d'informations avant de prendre position en la matière. La fédération désire en tous cas exprimer sa confiance envers la justice et, au besoin, elle diffusera son point de vue et ses actions dès que plus de détails seront connus sur cette affaire. Aucun commentaire ne sera fait préalablement à cela."

Quant à l'équipe Quick Step à laquelle appartient Johan Museeuw, elle a annoncé (...) attendre d'avoir plus d'éléments sur cette enquête avant de prendre position. "L'équipe a pris acte des circonstances et, convaincue du grand professionnalisme qui a toujours caractérisé l'athlète Johan Museeuw, espère et souhaite une objective et rapide solution de la situation", explique Alessandro Tegner, porte-parole de la formation belge.