Actualité du dopage



Tyler Hamilton premier suspect de dopage sanguin de l'histoire

21/09/2004 - tv5.org / AFP

Extraits

Pour la première fois dans l'histoire de la lutte antidopage, (...) le coureur cycliste américain Tyler Hamilton, champion olympique du contre-la-montre, a été déclaré positif pour avoir eu recours à une transfusion de sang, une méthode interdite jusqu'alors impossible à démontrer scientifiquement.

Le contrôle positif a été confirmé par l'équipe Phonak (...).

Dans l'attente du résultat de la contre-expertise (...), Hamilton est d'ores et déjà la première "victime" de la méthode d'un institut d'hématologie de Sydney, appliquée par deux laboratoires accrédités, Athènes et Lausanne (...).

"Je ne vais pas risquer ma vie et celle de ma femme avec une transfusion sanguine. Il doit y avoir eu une manipulation", s'est défendu Hamilton lors d'une conférence de presse tenue mardi (...).

"Cette affaire me fait l'effet d'un coup de tonnerre. Je suis brisé d'être ici ce soir. (...) Mais je peux vous garantir une chose, c'est que je suis innocent à 100 %", a ajouté le coureur de l'équipe Phonak.

Hamilton a abandonné la Vuelta (...), six jours après sa victoire dans la huitième étape. Il s'était imposé dans le contre-la-montre de 40,1 kilomètres(...).

(...)

A la peine dans le Tour de France qu'il a abandonné (...), il a gagné le contre-la-montre des JO d'Athènes (...). A cette occasion, Hamilton avait rendu un vibrant hommage à son préparateur italien Luigi Cecchini.

(...)

Agé de 33 ans, Hamilton est longtemps resté dans l'ombre de Lance Armstrong qu'il a servi jusqu'en 2001 dans l'équipe US Postal. Il est resté lié avec son ancien leader qu'il côtoie régulièrement pendant la saison européenne pour habiter dans le même immeuble sur la côte espagnole à Gerone.

(...)

Pour l'équipe Phonak, il s'agit de la deuxième affaire de dopage de l'été après le contrôle positif à l'EPO (erythropoïetine) du Suisse Oscar Camenzind.(...)

(...)

Jusqu'à présent, la transfusion sanguine, dont les soupçons d'utilisation remontent à plus d'une trentaine d'années (...), était indétectable. Elle a pour principal intérêt d'augmenter le taux de globules rouges et d'améliorer le transport d'oxygène jusqu'aux muscles.

Depuis 1997, le sang servait de support à des tests à partir desquels une mesure d'arrêt de travail (...) pouvait être décidée. Mais, il ne s'agissait en l'occurrence que de soupçons de dopage sanguin (...).

Pour la première fois, le sang a été utilisé à des fins de contrôle antidopage stricts -débouchant sur de possibles sanctions- à l'occasion du dernier Tour de France (recherche d'hémoglobine synthétique).

(...)

Le président de l'Agence mondiale antidopage (AMA) Dick Pound s'est dit mardi satisfait qu'un cas de dopage par transfusion sanguine ait pu être détecté pour la première fois à l'analyse. "Si le cas reste positif, ce serait une première pour cette forme de dopage", a souligné M. Pound.


Lire l'article en entier