Actualité du dopage



Exclu pour dopage, Brandt cherche à se disculper

15/07/2004 - Yahoo / Reuters

Extraits

Cinq jours après avoir été exclu du Tour de France par son équipe Lotto-Domo suite à l'annonce de son contrôle positif à la méthadone, le coureur belge Christophe Brandt pense détenir la preuve de son innocence.

Dès son retour en Belgique (...), Christophe Brandt (...) avouait ne pas comprendre comment le laboratoire de Chatenay-Malabry (...) avait pu retrouver de la méthadone dans son organisme.

Quelques spécialistes, notamment le médecin français Gérard Dîne, mettaient en doute la possibilité qu'un sportif puisse utiliser cette substance prescrite aux toxicomanes comme produit de substitution à l'héroïne.

La contre-expertise pratiquée lundi a confirmé un premier contrôle positif après que le coureur eut été désigné à l'arrivée de la deuxième étape, à Namur, et dans le même temps l'UCI révélait qu'un deuxième contrôle, pratiqué quatre jours plus tard à Angers, s'était également révélé positif.

"Ce matin (...), a affirmé Christophe Brandt au quotidien belge Le Soir, je me suis rendu chez un pharmacien chez qui j'avais acheté des compléments alimentaires (...), en compagnie de mon avocat, d'un médecin du sport et d'un témoin assermenté.

"Le pharmacien a reconnu avoir manipulé de la méthadone avant qu'il ne me prépare des gélules d'Arginine et d'Ortinine qui m'avaient été prescrites par le médecin de l'équipe Lotto-Domo, Daniel De Neve, parce que j'ai souvent des problèmes de foie."

"C'est un soulagement de pouvoir démontrer ma bonne foi, poursuit Christophe Brandt. (...)"

(...)


Lire l'article en entier