Actualité du dopage



Peine beaucoup plus lourde requise en appel contre "Dr Mabuse" à Caen


12/12/2018 - eurosport.fr - AFP

Trente mois de prison dont 18 ferme ont été requis mercredi en appel à Caen contre Bernard Sainz, alias "Dr Mabuse", 75 ans, pour de l'aide au dopage dans le monde du cyclisme semi-professionnel, une peine deux fois plus lourde que celle à laquelle il avait été condamné en première instance.

"Le dopage qu'il promeut pervertit. Le sport est un peu moins le sport une fois qu'il est passé", a lancé Marc Faury, substitut du procureur général pour qui les pratiques du prévenu relèvent de "l'amusement d'une bande de vauriens" au détriment des jeunes, victimes de l'aura de tels "gourous."

Le magistrat a requis 30 mois de prison dont 12 avec sursis et 20.000 euros d'amende, en "tenant compte de l'âge" du prévenu car les faits "mériteraient 3 ans ferme". Le 5 septembre 2017, celui qui n'est pas médecin mais se présente comme un naturopathe, avait été condamné par le tribunal correctionnel de Caen à neuf mois de prison ferme et 20.000 euros.

"Je suis complètement étranger à ce trafic", a affirmé mercredi avec aplomb Bernard Sainz qui comparaît détenu mais a été autorisé par la cour à venir s'exprimer à la barre. Le "Dr Mabuse" a à nouveau affirmé n'avoir prescrit que des produits naturels, alors que deux témoins directs, des coureurs cyclistes, et plusieurs témoins indirects l'accusent avec précision d'avoir dicté des protocoles de prise d'EPO, d'hormones de croissances et de testostérone. Son avocat a plaidé la relaxe.

(...)


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


A voir aussi


Cette page a été mise en ligne le 13/12/2018