Actualité du dopage



Heras veut l'arrêt des expertises

24/11/2005 - dh.net

Extraits

Roberto Heras, quadruple vainqueur du tour d'Espagne et soupçonné de dopage à l'EPO, a demandé hier l'arrêt des expertises après les problèmes rencontrés lors de l'analyse de l'échantillon B.

Heras (...) est soupçonné d'avoir eu recours à l'EPO lors de l'avant-dernière étape du Tour d'Espagne (...) mais le processus d'analyse du laboratoire reste sujet à caution.

«Les résultats de l'analyse ne peuvent être lus. Les traces d'EPO n'ont pu être mises en évidence, ce qui prouve que la méthode n'offre aucune garantie», a déclaré José Maria Buxeda, l'avocat de Roberto Heras (...).

«Le directeur du laboratoire a décidé de refaire les analyses et, en principe, les résultats devraient être connus vendredi. Mais quelles garanties avons-nous?»

Le directeur du laboratoire madrilène qui a mené les analyses a déclaré qu'un délai supplémentaire était nécessaire afin que le processus soit mené à bien.

«Le processus n'est pas terminé. C'est long et compliqué et nous devons attendre 48 heures de plus», a déclaré Francisco Rodriguez.

Heras risque d'être suspendu deux ans et, bien sûr, de perdre le bénéfice de son quatrième succès (...) à la Vuelta. (...)

«J'attendais un résultat négatif de cette expertise mais ce qui arrive ne prouve rien. J'ai la conscience tranquille, je ne me suis jamais dopé de ma vie. Je n'ai jamais pris d'EPO ni quoi que ce soit d'autre», a insisté Roberto Heras, hier.

L'équipe Liberty Seguros a suspendu Roberto Heras ce mois-ci, une fois informée par l'UCI que son coureur avait été contrôlé positif.


Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 25/11/2005.