Actualité du dopage



Pantani: le crack fumait du crack

21/02/2004 - Libération - Michel CHEMIN

Extraits

L'enquête sur la mort de Marco Pantani, toute tendue vers la consommation de drogue, tendrait à déresponsabiliser, peut-être un peu trop rapidement, le monde du cyclisme professionnel. (...) Le procureur de Rimini (...) déclarait jeudi que Pantani avait été «broyé par le sport-spectacle». (...)

Vendredi, (...) l'hebdomadaire italien Panorama assurait que Pantani fumait du crack, un dérivé de la cocaïne. S'appuyant sur le témoignage d'un médecin membre de la famille Pantani, Panorama raconte : «Il y a un an, les parents du Pirate demandèrent l'aide d'un parent médecin [...]. Le docteur visita immédiatement Marco et lui expliqua dans le détail les risques [...] beaucoup plus dangereux qu'avec la drogue d'origine.» Le médecin lui-même affirme : «Il est difficile de nier que certains produits transforment les cyclistes en toxicomanes. La cocaïne et ses dérivés sont pratiquement un passage obligé.» Le médecin accuse le cyclisme d'«avoir tué le sport» en fermant les yeux sur le dopage.

Lire l'article original