Dossier dopage



Les coureurs insistent sur la confidentialité

28/10/2007 - rds.ca avec AFP

Extraits

L'association internationale des coureurs cyclistes (CPA) a insisté (...) sur la confidentialité à propos du passeport biologique dont tous les membres du peloton disposeront dès 2008.

Le CPA (...) a publié un communiqué pour "réitérer son adhésion à la lutte contre le dopage dans le cadre et le respect des lois, conventions et traités en vigueur".

Il a demandé notamment que toutes les garanties de fiabilité soient apportées afin d'éviter des faux "no start" (interdictions de courir) et que les dossiers médicaux des coureurs soient totalement confidentiels.

Le CPA a requis également de "ne pas divulguer de résultats provisoires avant de connaître les résultats définitifs des contre-expertises" et "ne pas modifier les règles en cours d'année". Il a demandé en parallèle une harmonisation des "règles prises sans concertation par les différents intervenants du cyclisme professionnel (équipes, fédérations et organisateurs)".

L'association s'est prononcée aussi en faveur de la mise en place par l'UCI d'un "code d'intégrité professionnelle visant à exclure tout responsable et toute personne ayant été condamnés pour dopage soit au cours de sa carrière sportive, soit ayant été reconnus coupable dans toute affaire ayant trait au dopage".

"Le CPA est très attaché à cette mesure égalitaire au regard des coureurs et qui, de plus, fixerait des nouvelles bases de saine confiance et de transparence", a conclu l'association.

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 8/3/2008.