Dossier dopage



Deux journalistes condamnés à de la prison ferme pour avoir choisi de protéger leurs sources

22/09/2006 - nouvelobs.com

Extraits

Deux journalistes du San Francisco Chronicle qui refusent de révéler leurs sources dans l'affaire de dopage Balco, ont été condamnés à de la prison ferme jeudi.

Ils ont été laissés en liberté en attendant le jugement en appel.

Lance Williams et Mark Fainaru-Wada ont publié une série d'articles et un livre basé en partie sur les témoignages des joueurs de baseball Barry Bonds, Jason Giambi et d'autres athlètes devant un grand jury dans le cadre de l'enquête sur les activités du laboratoire BALCO.

Les procureurs fédéraux ont demandé au juge Jeffrey White d'envoyer les journalistes en prison 18 mois ou jusqu'à ce qu'ils acceptent devant un grand jury enquêtant sur les fuites de dire comment ils ont obtenu les témoignages.

S'ils refusent de coopérer, ils pourraient être incarcérés jusqu'à la fin des débats du grand jury, qui pourraient se prolonger jusqu'au mois d'octobre 2007.

"La Cour a bon espoir qu'ils reviennent sur leur position quand ils seront confrontés à la réalité de l'incarcération", a déclaré le juge White.

Williams et Fainaru-Wada ont répété à plusieurs reprises qu'ils préféreraient aller en prison plutôt que de livrer leurs sources.

"Je suis supposé tenir mes promesses quand des gens m'aident", a déclaré Williams devant le tribunal. "C'est désespérant pour notre pays (...) parce que personne ne parlera plus aux journalistes."


Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 22/10/2006.