Dossier dopage



Une agence antidopage prévue dans le projet Lamour

16/02/2005 - Libération

Extraits

Jean-François Lamour a présenté en conseil des ministres une nouvelle loi sur le dopage visant à mettre les règles françaises en conformité avec les normes internationales et créant une agence antidopage.

Dans Le Monde daté du 17 février, le ministre de la Jeunesse et des Sports précise que ce texte vise également à rendre "plus visibles, et donc plus efficaces, les différents acteurs" de la lutte contre le dopage et la prévention.

(...)

La principale innovation vise à remplacer l'actuel Conseil de prévention et de lutte contre le dopage par l'Agence française de lutte contre le dopage.

Cette agence sera compétente pour diligenter les contrôles antidopage lors des compétitions et manifestations nationales, régionales ou locales ainsi que lors de l'entraînement des sportifs (...).

"Le grand changement est d'ordre opérationnel puisque c'est l'agence qui va diligenter les contrôles à la place du ministère", a expliqué Jean-François Lamour.

En outre, l'agence aura un pouvoir disciplinaire au plan national si la fédération concernée ne prend pas les mesures adéquates.

(...)

"Pour les compétitions internationales, la compétence en matière disciplinaire et de contrôle antidopage relèvera des fédérations sportives internationales et de l'AMA", précise-t-il.

Toutefois, le projet de loi prévoit que l'Agence française de lutte contre le dopage pourra diligenter, à la demande des fédérations sportives internationales ou de l'AMA, des opérations de contrôle lors de compétitions ou manifestations internationales réalisées sur le territoire français.


Lire l'article en entier