Dossier dopage



Pantani - Dixième victime

19/02/2004 - Le Point 19/02/04 - N°1640 - Jean-Michel Décugis, Christophe Labbé et Olivia Recasens

Extraits

(...)

La mort subite du coureur italien Pantani (...) allonge la liste des champions foudroyés prématurément. Une véritable hécatombe. En huit mois, dix sportifs de très haut niveau ont été victimes d'un arrêt cardiaque. Pour la plupart dans deux disciplines, cyclisme et football. Une liste morbide à laquelle on pourrait ajouter d'autres noms de professionnels moins connus.

Tout le monde a en tête l'image du footballeur camerounais Marc-Vivien Foé s'écroulant sur le terrain lors de la demi-finale de la Coupe des confédérations, le 26 juin 2003. Et ce vingt-trois jours après la mort du jeune cycliste français Fabrice Salanson, retrouvé dans sa chambre d'hôtel de Dresde (...). Chaque fois les autopsies n'ont livré aucune explication sur les causes de la mort.

En fait, il n'est pas rare que les sportifs surentraînés souffrent de problèmes cardiaques. "Plus l'effort est intense et prolongé, plus le coeur fatigue, explique le médecin du sport Jean-Pierre de Mondenard. Le sport à haute dose hypertrophie le muscle cardiaque, ce qui génère des microlésions et des anomalies du rythme cardiaque."

Un risque cependant augmenté par l'usage de produits dopants, comme l'explique l'hématologue Gérard Dine : "Les sportifs ont recours depuis quelques années à des perfusions d'insuline et d'IGF1, un facteur de croissance sécrété par le foie. Une pratique dopante particulièrement délétère pour le muscle cardiaque."Même désastre avec les amphétamines, qui provoquent des troubles cardio-vasculaires et des insuffisances cardiaques. Quant à l'EPO, qui fait son retour en force, couplée à la transfusion sanguine, elle obstrue les vaisseaux irriguant le coeur. Autant de substances indécelables au moment des autopsies.

L'hécatombe :

Fabrice Salanson : 23 ans, cycliste (...), retrouvé mort d'un arrêt cardiaque dans sa chambre d'hôtel à Dresde, le 3 juin 2003, à la veille du Tour d'Allemagne.

Marc-Vivien Foé : 28 ans, footballeur camerounais, s'écroule sur la pelouse du stade Gerland à Lyon, le 26 juin 2003, lors de la demi-finale de la Coupe des confédérations, victime d'une rupture d'anévrisme.

Simone Bianchetti : 35 ans, navigateur italien, décédé le 27 juin 2003 d'une rupture d'anévrisme.

José Maria Jimenez : 32 ans, cycliste espagnol de l'équipe iBanesto, mort d'une crise cardiaque, le 6 décembre 2003.

Michael Tabrett : 23 ans, rugbyman de l'équipe australienne junior, mort subitement le 7 décembre 2003.

Michael Zanoli : 35 ans, ex-champion du monde cycliste junior (...) mort d'un arrêt cardiaque le 29 décembre 2003.

Miklos Feher : 24 ans, attaquant hongrois du Benfica Lisbonne, décède à l'hôpital après s'être effondré sur le terrain, le 25 janvier 2004, lors d'un match du Championnat de football portugais.

Raimond Jumikis : 23 ans, basketteur de l'équipe nationale de Lettonie, victime d'un arrêt cardiaque le 10 février 2004, lors d'un match de Ligue 1 suédoise.

Johan Sermon : 21 ans, espoir du cyclisme belge, décédé dans son sommeil d'un arrêt cardiaque le 12 février 2004.

Marco Pantani : 34 ans, double vainqueur des Tours de France et d'Italie, mort d'un arrêt cardiaque, dans sa chambre d'hôtel de Rimini, le 14 février 2004.


Lire l'article en entier