Actualité du dopage



Grande-Bretagne : Millar et Chambers sélectionnables

30/04/2012 - sport365.fr


Le Tribunal arbitral du sport a débouté lundi le Comité olympique britannique, jugeant illégale sa volonté d'écarter des Jeux Olympiques les athlètes suspendus plus de six mois pour dopage, ce qui signifie que David Millar et Dwain Chambers sont sélectionnables.

(...) Alors que le Comité olympique britannique (BOA) souhaitait écarter de la sélection pour la compétition (...) tout athlète ayant été suspendu plus de six mois pour dopage, il a été débouté lundi par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Le BOA avait fait appel devant ce dernier en décembre dernier après son placement par l'Agence mondiale antidopage sur la liste des organisations ne respectant pas le code mondial antidopage.

Le critère d'exclusion était en cause. « Pour l'instant le système mis en place par l'AMA ne permet pas ce que le BOA a fait », indique le TAS dans son jugement. Le BOA se référait à la règle 45 de la charte du Comité international olympique mais cette dernière a été déclarée illégale en octobre dernier par le TAS sous prétexte qu'elle constituait une double peine. Le TAS avait été saisi par différents Comités olympiques, comme celui des Etats-Unis (...).

Sanctionné pour deux ans en 2004, David Millar pourrait (...) intégrer la formation cycliste de son pays. (...) « Les athlètes affectés par la décision sont désormais éligibles dans les épreuves individuelles et les relais selon les mêmes critères que les autres », a par ailleurs précisé la Fédération britannique d'athlétisme. « Il faut que nous poursuivions les discussions. Nous chercherons à obtenir une réforme en profondeur en appelant à des sanctions plus dures et plus réalistes: un minimum de quatre ans de suspension incluant une édition des jeux Olympiques », a regretté Lord Moynihan, président du BOA.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 01/05/2012