Actualité du dopage



L'ancien champion Armstrong dément les informations du Monde

24/06/2006 - dhnet.be - AFP

Extraits

(...) Lance Armstrong a dénoncé vendredi les informations publiées par Le Monde dans son édition de samedi selon lesquelles il aurait reconnu avoir consommé des produits dopants avant son cancer, les jugeant "absurdes et fausses".

Selon le journal qui cite d'anciens amis du Texan, Armstrong a répondu le 28 octobre 1996, après son opération du cerveau, à un médecin de l'Indiana University Hospital d'Indianapolis l'interrogeant sur une éventuelle prise de produits dopants avant de lui prescrire un traitement, qu'il avait pris "de l'EPO, de la testostérone, des hormones de croissance et de la cortisone".

"Ces accusations sont aussi absurdes et fausses aujourd'hui que la première fois où elles ont commencé à circuler il y a plusieurs années", a déclaré le septuple vainqueur du Tour de France dans un communiqué. "Ce n'est jamais arrivé". "Après avoir obtenu illégalement certains morceaux choisis de ce procès, et à la veille du Tour de France 2006, un quotidien français publie encore des accusations dépassées, infondées et fausses sur moi", a ajouté l'ancien coureur.

Les révélations du Monde sont basées sur le témoignage le 17 janvier dernier sous serment devant un tribunal de Dallas de Betsy Andreu, compagne de Frankie Andreu, ancien ami et coéquipier du Texan, tous deux présents lors de cet épisode avec le médecin d'Indianapolis. Frankie Andreu avait fait la même déclaration lors de sa déposition le 25 octobre 2005 à Dallas, selon Le Monde.

Dans le communiqué, Armstrong rappelle qu'il avait gagné ce procès intenté contre un de ses parraineurs, la compagnie d'assurances SCA Promotions, qui refusait de lui verser une prime de 5 millions de dollars après sa sixième victoire dans la Grande Boucle, et que "les accusations (de dopage) avaient été rejetées". (...)

"En plus de témoignages contraires (à celui de Betsy Andreu) déposés sous serment par ceux qui étaient présents, le comité d'arbitrage du tribunal a reçu des copies certifiées de tous les dossiers médicaux de l'hôpital de l'Indiana", a fait valoir Armstrong, selon lequel aucun de ces registres ne mentionne une telle question.

"Mon médecin, l'un des plus grands spécialistes du cancer dans le pays, a également témoigné que je ne lui avais jamais fait une telle déclaration et une déclaration que j'aurais faite à un autre serait mentionnée dans ces registres", a insisté le Texan. "Ce n'est pas là-dedans, parce que ce n'est jamais arrivé".

L'hebdomadaire sportif, l'Equipe Magazine, reprend les mêmes accusations que Le Monde dans son édition datée de samedi.


Lire l'article en entier


Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Lance Armstrong s'avance quelque peu en affirmant avoir gagné son procès contre SCA Promotions. En réalité, la compagnie d'assurance a abandonné la procédure car elle a compris que les instances sportives ne sanctionneraient jamais l'américain. Aucun juge n'a donc eu à statuer et à rejeter les accusations de dopage comme le prétend Armstrong.



Cette page a été mise en ligne le 25/6/2006.