L'actualité du dopage



Garzelli suspendu deux ans dont neuf mois ferme

27/07/2002 - Le Télégramme

Extraits

Stefano Garzelli (Mapei) a été suspendu deux ans, dont neuf mois ferme, par la chambre disciplinaire du Comité olympique suisse (Swiss Olympic) pour dopage à la Probenecide.

La suspension de Garzelli, résidant en Suisse et bénéficiant d'une licence suisse, prend effet le 27 juillet 2002 et est assortie d'un sursis partiel à compter du 23 avril 2003 pour une période probatoire de cinq ans. Garzelli est également condamné à 100.000 Francs suisses d'amende (environ 70.000 €) dont la moitié tombe sous le coup du sursis partiel.

Le cycliste a été convaincu de dopage à la Probenecide, un produit masquant, après sa victoire dans la deuxième étape du Tour d'Italie le 13 mai dernier. Il a été mis hors course au soir du 21 mai, après le résultat de la contre-expertise.

« C'est un avertissement trés sérieux. S'il recommence, il paiera très cher. (...) Il a une épée de Damoclès suspendue au-dessus de sa tête », a déclaré le président de la Chambre disciplinaire de Swiss Olympic, Henry Peter.

Le coureur cycliste italien, a annoncé qu'il entendait saisir le tribunal arbitral du sport (...).

(...)

Lire l'article en entier