L'actualité du dopage



Le leader du Giro contrôlé dopé

18/05/2002 - France Info / AFP

Extraits

Le Giro espérait cette année faire oublier l'affaire de dopage qui avait terni l'édition 2001. C'est raté: trois coureurs, dont l'Italien Stefano Garzelli, maillot rose du tour d'Italie cycliste, ont été contrôlés positifs lors d'un test antidopage.

L'équipe Mapei, qui a annoncé ce matin le contrôle positif de Garzelli, lui a demandé de continuer l'épreuve. Vainqueur du Giro 2000, Garzelli, 28 ans, avait remporté vendredi la 5e étape (...). Il s'était également adjugé lundi l'étape belge d'Ans. C'est à l'issue de cette étape qu'il a subi, pour la première fois de sa carrière, un contrôle positif au probenicide, un diurétique possédant aussi des effets masquant. Il a demandé une contre-expertise.

(...)

Par ailleurs, deux coureurs du Tour d'Italie ont fait l'objet d'un contrôle positif à la Nesp, l'un des nouveaux produits dopants. L'un d'eux est le Russe Faat Zakirov, de l'équipe italienne Panaria. Le nom du second coureur n'est pas encore connu. Le Nesp, nom abrégé du médicament "Aranesp", qui contient l'agent actif darbepoetin alfa, possède des effets comparables, mais sensiblement plus durables, à ceux de l'EPO utilisée comme produit dopant ces dernières années.

Vendredi soir, le coureur italien Nicola Chesini (Panaria), lanterne rouge du Giro, avait été arrêté à l'arrivée de la 5e étape et assigné à résidence. "Je crois que cette arrestation rentre dans le cadre de l'affaire Varriale", avait expliqué son directeur sportif Bruno Reverberi.

Antonio Varriale, 28 ans, coéquipier de Chesini ne participant pas au Giro, avait été arrêté dans la nuit de lundi à mardi et assigné à résidence par la police judiciaire. Il avait été immédiatement suspendu par son équipe et la Fédération italienne à titre provisoire, sous l'accusation de recel, association de malfaiteurs et violation de la loi antidopage.

(...)



Lire l'article en entier