Dossier dopage

Les enfants peu sensibles à l'anormalité du dopage

23/03/2004 - Yahoo / AP


Les jeunes enfants, dans leur grande majorité, ne trouvent pas anormal qu'un sportif se dope pour améliorer ses performances. C'est le constat alarmant qui ressort d'une étude effectuée par des chercheurs du CNRS mandatés par Amaury Sport Organisation, la société qui chapeaute notamment le Tour de France (...).

"Les enfants de six ans trouvent aussi légitime de prendre des médicaments pour améliorer la performance sportive que pour soigner une maladie", a souligné mardi le professeur Roland Jouvent, qui travaille avec ASO sur la prévention du dopage depuis trois ans (...).

"L'avant dopage est aussi important que le dopage", explique Roland Jouvent, qui estime que "l'éducation nationale devrait se préoccuper de cet "avant dopage"".

(...)



Lire l'article en entier


Sur le même sujet




Cette page a été mise en ligne le 11/8/2005.