Les vrais chiffres du dopage

English

Les trois grands Tours passés au crible de l'annuaire du dopage

Nous avons passé tous les Tours de France, d'Italie et d'Espagne depuis 1968 au crible de notre annuaire du dopage. Le constat est sanglant : le dopage n'est pas le fait de quelques brebis galeuses : il est bel et bien généralisé ou, à tout le moins, il l'était. Ces dernières années, l'amélioration est notable mais il convient de rester prudent. On ne se départit pas d'une culture du jour au lendemain.

L'autre classement des vainqueurs de Grands Tours depuis 1968

L'autre classement, c'est celui que vous ne verrez nulle part ailleurs. Nous avons retiré du palmarès officiel tous les coureurs qui ont été, à un moment ou un autre de leur carrière ou même après, impliqués dans une affaire de dopage et figurent à ce titre dans notre annuaire.
Nous débutons ce palmarès alternatif en 1968, date des premiers contrôles antidopage.

Victoires Coureurs
8Lemond Greg
6Nibali Vincenzo
Sastre Carlos
5Escartin Fernando
4Beloki Joseba
Fuente José-manuel
Hampsten Andrew
Pesarrodona José
Quintana Rojas Nairo Alexander
3De Muynck Johan
Evans Cadel
Kuiper Hennie
Lopez-carril Vicente
Mancebo Francisco
Mauri Melchior
Rodriguez Oliver Joaquin
Roglic Primoz
Schleck Andy
2Aru Fabio
Baronchelli Gianbattista
Chioccioli Franco
Dumoulin Tom
Galdos Francisco
Garate Juan-manuel
Geoghegan Hart Tao
Giovannetti Marco
Guerini Giuseppe
Parra Fabio
Pettersson Gosta
Pino Counago Alvaro
Pogacar Tadej
Popovych Yaroslav
Prim Tommy
Rincon Quintana Oliveiro
Roche Stephen
Tamames Agustin
Wiggins Bradley
1Argentin Moreno
Arroyo Duran David
Azevedo José Bento
Bardet Romain
Beccia Mario
Bernal Gomez Egan Arley
Bertoglio Fausto
Carapaz Montenegro Richard Anton
Corredor Alvarez Edgar
Fuerte Abelenda Anselmo
Gabica Francisco
Galera Manuel
Gandarias Andres
Gutierrez José-enrique
Herrera Luis
Horner Christopher
Janssens Edward
Johansson Bernt
Kloden Andreas
Laiseka Jaoi Roberto
Lelli Massimiliano
Lubberding Henk
Luttenberger Peter
Marcussen Jorgen
Mas Nicolau Enric
Mercado Juan Miguel
Michelotto Claudio
Montoya Alarcon Jesus
Nilsson Sven-ake
Noe Andrea
Panizza Wladimiro
Pereiro Oscar
Perez Frances José
Pingeon René
Pistore Roberto
Riccomi Walter
Rinero Christophe
Rodriguez Nelson
Rubiera Vigil José-luis
Ruiz Cabestany Pello
Ruperez Faustino
San Miguel Gregorio
Thaler Klaus-peter
Thomas Geraint
Uran Rigoberto
Van Den Broeck Jurgen
Vandenbossche Martin
Willems Daniel
Zaina Enrico
Zarrabeitia Mikel
Zintchenko Andrei
Zubeldia Haimar

Les équipes de l'UCI WorldTour 2013 et les équipes françaises passées au crible de notre annuaire du dopage

A l'heure où l'UCI croit en un « avenir radieux pour le cyclisme » (sic), on peut se montrer sceptique sur la capacité du milieu cycliste professionnel à tourner la page du dopage. En particulier, quand de nombreux dirigeants d'équipes ont mis le pot dans la confiture frelatée dans un passé plus ou moins récent. Nous décortiquons les organigrammes des équipes d'UCI World Tour 2013, l'élite mondiale, à la recherche de ces vers dans le fruit.

Les autres statistiques du dopage

A lire aussi