Dossier dopage

Substances et procédés dopants interdits


Principales sources

Ministère de la Jeunesse et des Sports
Fédération Française de Cyclisme
Avertissement important : pour consulter une liste à jour des produits interdits, il est préférable de se reporter aux sites ci-dessus qui doivent être considérés comme les références. On peut aussi retrouver cette liste sur les sites suivants :
AMA
Le Monde

La France reconnaît la liste de référence des classes pharmacologiques de substances et de procédés dopants interdits, révisée et adoptée chaque année par le Groupe de suivi de la Convention contre le dopage du Conseil de l'Europe.
L'arrêté pris en application de l'article 17 de la loi n° 99-223 du 23 mars 1999 a été publié au Journal Officiel du 7 mars 2000.

Classes de substances dopantes et procédés de dopage interdits

(Liste établie selon d'après la loi n° 99-223 du 23 mars 1999)

1- Classe de substances interdites

Classe A. - Stimulants
Classe B. - Narcotiques
Classe C. - Agents anabolisants
Classe D. - Diurétiques
Classe E. - Hormones peptidiques, substances mimétiques et analogues

2- Procédés interdits

A. Dopage sanguin
B. Manipulation pharmacologique, chimique et physique

3- Classes de substances soumises à certaines restrictions

Classe A. - Alcool
Classe B. - Cannabinoïdes
Classe C. - Anesthésiques locaux
Classe D. - Corticostéroïdes
Classe E. - Bêta-bloquants

Produits non dopants dont l'utilisation peut être nocive

Ce sont des produits dits de "récupération" ne figurant pas sur la liste des produits interdits. Ils font néanmoins courir des risques à leurs utilisateurs.

Magnésium
Fer
Acides aminés
Acide folique






Liste détaillée des produits (substances et marques commerciales)



Stimulants

Substances

Amineptine, amfépramone, amiphénazole, amphétamine, bambutérol, bromantan, caféine, carphédone, cathine, cocaïne, cropropamide, crotétamide, éphédrine, étamivan, éthylamphétamine, étiléfrine, fencamfamine, fénétylline, fenfluramine, formotérol, heptaminol, méfénorex, méphentermine, mésocarbe, méthamphétamine, méthoxyphénamine, méthylènedioxyamphétamine, méthyléphédrine, méthylphénidate, nicéthamide, norfenfluramine, parahydroxyamphétamine, pémoline, pentétrazole, phendimétrazine, phentermine, phényléphrine, phénylpropanolamine, pholédrine, pipradol, prolintane, propylhexédrine, pseudoéphédrine, reprotérol, salbutamol, salmétérol, sélégiline, strychnine, terbutaline, et substances apparentées par leurs effets pharmacologiques ou leur structure chimique.

Marques

Caféïne : Cephyl
Strychnine : Cephyl
Salbutamol : Ventoline


Narcotiques

Substances

Buprénorphine, dextromoramide, diamorphine (héroïne), hydrocodone, méthadone, morphine (une concentration supérieure à 1 microgramme par millilitre d'urine est considérée comme un résultat positif.), pentazocine, péthidine, et substances apparentées par leurs effets pharmacologiques ou leur structure chimique.

Marques


Agents anabolisants

Substances

1. Stéroïdes anabolisants androgènes
Androstènediol, androstènedione, boldérone, clostébol, danazol, déhydrochlorméthyltestostérone, déhydroépiandrostérone (DHEA), dihydrotestostérone, drostanolone, fluoxymestérone, formébolone, gestrinone, mestérolone, métandiénone, méténolone, méthandriol, méthyltestostérone, mibolérone, nandrolone, 19-norandrostènediol, 19-norandrostènedione, noréthandrolone, oxandrolone, oxymestérone, oxymétholone, stanozolol, testostérone, trenbolone, et substances apparentées par leurs effets pharmacologiques ou leur structure chimique.

2. - Bêta-2 agonistes
Bambutérol, clenbutérol, fénotérol, formotérol, reprotérol, salbutamol (*), salmétérol (*), terbutaline (*), et substances apparentées par leurs effets pharmacologiques ou leur structure chimique.

Marques

Pantestone


Diurétiques

Substances

Acétazolamide, acide étacrynique, bendrofluméthiazide, bumétanide, canrénone, chlortalidone, furosémide, hydrochlorothiazide, indapamide, mannitol (le mannitol est interdit en injection par voie intraveineuse.), mersalyl, spironolactone, triamtérène, et substances apparentées par leurs effets pharmacologiques ou leur structure chimique.

Marques


Hormones peptidiques

Substances

1. - Gonadotrophine chorionique (hCG) ;
2. - Gonadotrophines hypophysaires et synthétiques ;
3. - Corticotropines (ACTH, tétracosactide) ;
4. - Hormone de croissance (HGH) ;
5. - Facteur de croissance analogue à l'insuline (IGF-1), et tous les facteurs de libération respectifs ainsi que leurs analogues ;
6. - Erythropoïétine (EPO) ;
7. - Insuline,sauf lorsqu'elle est administrée pour traiter les diabètes insulino-dépendants. Une notification écrite des diabètes insulino-dépendants par un endocrinologue ou un médecin d'équipe est nécessaire.

Marques (entre parenthèses : nom du laboratoire fabricant)

EPO : Eprex (Janssen-Cilag), NeoRecormon (Roche), Erantin
Hormones de croissance : Saizen, Somatropine


Dopage sanguin

Principe

Le dopage sanguin est l'administration à un athlète de sang, de globules rouges, de transporteurs artificiels d'oxygène ou de produits sanguins apparentés.


Manipulation pharmacologique, chimique et physique

Principe

La manipulation pharmacologique, chimique et physique est l'utilisation de substances et de procédés qui modifient, tentent de modifier ou risquent raisonnablement de modifier l'intégrité et la validité des échantillons utilisés lors des contrôles de dopage. Parmi ces substances et méthodes figurent entre autres la cathétérisation, la substitution ou l'altération des échantillons, l'inhibition de l'excrétion rénale, notamment par le probénécide et ses composés apparentés, et la modification des mesures de la testostérone et de l'épitestostérone, notamment par l'administration d'épitestostérone (*) et de bromantan. L'utilisation des diurétiques et substances apparentées par leurs effets pharmacologiques ou leur structure chimique est interdite.
* Une concentration d'épitestostérone supérieure à 200 nanogrammes par millilitre d'urine doit faire l'objet d'examens identiques à ceux prévus au I-Classe C-1 pour la testostérone.


Corticostéroïdes

Principe

Ces substances, issues du cholestérol, permettent de mieux mobiliser les protéines et les graisses et de diminuer les réponses inflammatoires et immunitaires, elles permettent ainsi aux sportifs de reculer les sensations de douleur et de fatigue.
L'administration par inhalation et par voies anale, auriculaire, dermatologique, nasale et ophtalmologique n'est pas interdite.
Les injections locales et intra-articulaires de corticostéroïdes ne sont pas interdites mais, lorsque le règlement d'une autorité responsable le prévoit, une notification peut s'avérer nécessaire.

Substances

Cortisone, cortisol

Marques

Kenakort


Bêta-bloquants

Substances

Acébutolol, alprénolol, aténolol, bétaxolol, bisoprolol, bunolol, labétalol, métoprolol, nadolol, oxyprénolol, propranolol, sotalol, et substances apparentées par leurs effets pharmacologiques ou leur structure chimique.

Marques








Effets recherchés et effets secondaires



Stimulants

Effets recherchés

Accroissement de l'activité cérébrale, réduction de la fatigue, volonté exacerbée, confiance accrue, euphorie.
- Cas des dilatateurs et broncho-dilatateurs (Ex : Ventoline) : dilatation des vaisseaux, amélioration du rendement cardiaque, accroissement de la capacité respiratoire, effet de coup de fouet.
- Cas des amphétamines : Euphorie, suppression de la sensation de fatigue.

Effets secondaires

Troubles cardiovasculaires, neurologiques et psychiatriques (agressivité, nervosité) ; tension élevée, épuisement, insomnie, accoutumance.
- Cas des dilatateurs et broncho-dilatateurs (Ex : Ventoline) : accélération du rythme cardiaque, maux de tête, troubles digestifs, hypertension artérielle, nausées.
- Cas des amphétamines : Défaillances cardiaques, troubles psychiatriques, altération des facultés de jugement, multiplication des blessures, accoutumance, crampes, insomnies, vertiges. (Les amphétamines sont à l'origine de la mort de Tom Simpson dans le Tour de France 1967).


Narcortiques

Effets recherchés

Réduction de la douleur, effet euphorisant.

Effets secondaires

Troubles de l'humeur, perturbation de la concentration et de la coordination, dépendance, mort par overdose.


Agents anabolisants

Effets recherchés

- Stéroïdes anabolisants : croissance musculaire, amélioration de la capacité de l'entraînement, résistance à la douleur, compétitivité accrue, guérison des blessures accélérée.

Effets secondaires

- Stéroïdes anabolisants : cancers (notamment du foie), hépatites, diébètes, , infarctus, stérilité irréversible, masculinisation irréversible des femmes, ruptures musculaires et tendineuses, apnées du sommeil, agressivité, perturbation de la croissance chez les jeunes sujets.< br/> - Hormone de croissance : myopathie, polypes du colon, hypertrophies vicérales (coeur, glandes salivaires, foie, rate, rein)


Diurétiques

Effets recherchés

Amaigrissement rapide par perte d'eau, effet masquant de produits dopants.

Effets secondaires

Hypertension, oedèmes, déshydratation, crampes, lésions rénales, impuissance.


Hormones peptidiques

Effets recherchés

Amélioration de la masse musculaire, augmentation de la capacité de transport de l'oxygène, amélioration de l'endurance et du travail musculaire.

Effets secondaires

Hypertrophie et proéminence des os, affections cardio-vasculaires, hypertension, convulsions, accidents cérébraux, diabète.


Dopage sanguin

Effets recherchés

- PFC : augmentation de la capacité de transport de l'oxygène, amélioration de l'endurance et du travail musculaire.
- Transfusions sanguines : stimulation de l'endurance, augmentation des possibilités d'efforts et amélioration de l'oxygénation des tissus.

Effets secondaires

- PFC : Formation d'une boule gazeuse qui pourrait entrainer une embolie, blocage des systèmes rénaux et hépatiques, coma ou au plus la mort.
- Transfusions sanguines : oedème pulmonaire, hépatite virale, mononucléose infectieuse,défaillance cardiaque.


Corticostéroïdes

Effets recherchés

Stimulation de la volonté, euphorisant, amélioration de la résistance musculaire, atténuation de la douleur.

Effets secondaires

Infections virales, fragilisation des os (ostéoporose), diabète, accidents neuropsychiques, augmentation de la tension artérielle, arrêt de la croissance chez les jeunes sujets, ulcères, insomnies, dépressions.


Bêta-bloquants

Effets recherchés

Amélioration de la concentration, relaxation, suppression du trac.

Effets secondaires

Insuffisance cardiaque, insomnies, vertiges, crises d'asthme.


Magnésium

Effets recherchés

Améliore les efforts musculaires intenses par l'intermédiaire d'injection et assure un rééquilibrage après effort.

Effets secondaires

Chaleur intense, maladie générale par surdose


Fer

Effets recherchés

Rééquilibrage après effort et atténuation du syndrome des "grosses cuisses". Une cure d'EPO s'accompagne généralement de prise de fer.

Effets secondaires

Troubles cardiovasculaires


Acides aminés

Effets recherchés

Compensation de la destruction des muscles après épreuve, et en association avec les anabolisants, augmentation de la masse musculaire.

Effets secondaires

Prise de poids, tendinites, infections, dérèglement des équilibres naturels.


Acide folique

Effets recherchés

En association avec d'autres produits (fer, magnésium, et vitamines B12), amélioration de l'état des globules rouges.

Effets secondaires

Risque d'ouverture vers d'autres processus de rééquilibrage et d'administration de produits interdits, dérèglement des fonctions naturelles de l'organisme.


Créatine

Effets recherchés

Augmentation de la capacité musculaire

Effets secondaires

Troubles rénaux dus à l'excès de protéïnes.