L'actualité du dopage



De la prison avec sursis pour Bugno

10/12/2002 - L'Equipe

Extraits

L'Italien Gianni Bugno a été condamné mardi par le tribunal correctionel de Courtrai (nord-ouest) à six mois de prison avec sursis et à une amende de 4.957,87 euros (également avec sursis) pour achat et détention d'amphétamines.

Trois autres prévenus reconnus coupables d'infraction à la loi sur le dopage, Giacomo Bugno, le père de Gianni, le soigneur Tiziano Morassut et l'ancien cycliste belge Edouard Vanhulst ont écopé de la même peine dans une affaire qui avait éclaté durant l'édition 1999 des Trois jours de La Panne alors que Gianni Bugno était membre de l'encadrement technique de l'équipe Mapei.

Au cours de cette épreuve par étapes disputée dans le nord de la Belgique, la police avait été contactée par l'entreprise de courrier express DHL, laquelle avait intercepté un colis suspect destiné à l'équipe Mapei.

Il était apparu que le courrier contenait des ampoules d'amphétamines. Le nom et l'adresse de Gianni Bugno figuraient sur le paquet. (...)

A l'époque, les coureurs de Mapei avaient été lavés de tout soupçon. Le parquet avait toutefois arrêté le soigneur Tiziano Morassut, expéditeur du colis, et Edouard Vanhulst, son fournisseur.

Le parquet avait conclu à une action isolée de ces hommes et non à un trafic touchant l'ensemble de l'équipe.


Lire l'article en entier