Actualité du dopage



Au-delà du forfait...

20/06/1966 - L'Equipe - JM

Extraits

On peut s'interroger sur cette épidémie de forfaits de coureurs italiens et sur le rôle joué par les médecins qui ont la responsabilité de provoquer ce renoncement collectif.

(...)

La plupart des coureurs italiens sont déclarés inaptes au tour de France par leur service médical particulier, parce qu'ils sont fatigués.

Ce même service médical s'est inquiété de la liste exacte des produits stimulants interdits par la loi française antidopage. C'est seulement après avoir eu communication de cette liste, que la décision fut prise par le groupe Sanson de déclarer forfait. C'est sans doute un acte de... sagesse, mais qui ouvre certaines perspectives.

On se demande aujourd'hui si, réduits à leurs moyens naturels, les coureurs pourraient supporter le régime des compétitions qu'ils se sont imposé par le passé.

Si la loi anti-dopage devient internationale, comme le promet la FICP, il faudra réviser complètement les structures actuelles du calendrier international et les adapter.



Cette page a été mise en ligne le 21/7/2007.