Actualité du dopage



La cycliste Tammy Thomas coupable de parjure

05/04/2008 - tsr.ch avec AFP

Extraits

L'ancienne coureuse cycliste américaine Tammy Thomas, contrôlée positive aux stéroïdes, a été déclarée coupable de trois des cinq chefs d'accusation de parjure qui pesaient sur elle, lors de sa comparution vendredi devant un tribunal de San Francisco, selon le San Jose Mercury News.

Regardez-moi dans les yeux, vous ne pouvez pas faire ça, a-t-elle lancé aux jurés avant de s'en prendre de la même manière au procureur en vociférant "vous aimez détruire des vies".

Cinq chefs d'accusation de parjure pesaient sur Thomas, qui aurait menti en octobre 2003 aux enquêteurs qui travaillaient sur l'affaire Balco, du nom du laboratoire accusé d'avoir fourni des stéroïdes à de nombreux sportifs, en affirmant qu'elle n'avait pas fait usage de produits dopants.

Thomas, inculpée en 2006, qui plaide non-coupable, a également été déclarée coupable par ce tribunal d'obstruction à la justice.

Le jugement sera connu le 18 juillet, mais l'ancienne sportive, interdite de compétition en 2002 après avoir été contrôlée positive aux stéroïdes, encourt jusqu'à trois ans de prison.

Sa situation rappelle celle de la star du base-ball, Barry Bonds (...) accusé d'avoir menti aux mêmes enquêteurs en niant lui aussi s'être dopé.

Bonds a également plaidé non-coupable et l'examen de son cas a été repoussé au 6 juin (...).

Huit autres personnes ont plaidé coupable dans l'affaire Balco, dont l'ancienne reine du sprint, Marion Jones, qui purge actuellement une peine de six mois de prison.

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 11/4/2008.