Actualité du dopage



La mort de Knud Enemark Jensen

1986 - Tricheries sportives : pratique dopante dans le sport - Tom Donohoe Et Neil Johnson

Extraits

Les Jeux Olympiques de Rome en 1960 ont été la scène d'un cas de dopage sans précédent. Ce fait a été mis en lumière par le décès du cycliste danois Knud Enemark Jensen (...) lors de la course des 100 km par équipe, le jour de l'ouverture des Jeux. Alors que le verdict officiel invoquait une insolation comme cause du décès, l'autopsie révélait que Jensen avait pris des amphétamines et du tartrate nicotinyl (Ronicol) pour améliorer la circulation sanguine vers les muscles. Deux de ses coéquipiers furent également transportés à l'hôpital pouor un problème toxique. Un autre équipier, Jorgen Jorgensen, a également fait un malaise dû à une légère insolation. Il n'y avait aucun règlement contre le dopage lors des Jeux olympiques à cette époque.



Cette page a été mise en ligne le 11/8/2008.