Actualité du dopage

Trafic de produits dopants


23/04/2022 - La Dépêche du Midi - Sophie Loncan

Cinq cyclistes amateurs ont été interpellés mardi dans les Hautes-Pyrénées, la Gironde et la Haute-Garonne par les gendarmes et mis en examen pour trafic de produits dopants.

(...) À l'issue d'un an d'enquête, confiée aux gendarmes de la compagnie de Tarbes par le procureur de la République Pierre Aurignac après la suspicion d'un vaste trafic de stupéfiants dans le monde du cyclisme amateur dans les Hautes-Pyrénées, cinq individus ont été interpellés mardi en Bigorre, dans la Gironde et la Haute-Garonne.

« Durant plus d'un an, les militaires de la Brigade de Recherches de Tarbes ont minutieusement enquêté sur un réseau local, identifiant plusieurs individus, et acquis la conviction de l'existence d'un trafic important de substances dopantes dans la région Sud-Ouest », déclare la gendarmerie.

Une opération d'ampleur est alors lancée mardi, après l'ouverture d'une information judiciaire par le Parquet de Tarbes. Les gendarmes de la compagnie de Tarbes (...) procèdent aux perquisitions des domiciles et interpellations des cinq cyclistes. Hormones de croissance, amphétamines, médicaments, stéroïdes anabolisants, EPO... un vrai petit supermarché de produits dopants, revendus sous le manteau à prix d'or, a été découvert par les forces de l'ordre. De plus, 10 500 euros en argent liquide, huit vélos d'une grande valeur marchande, un véhicule et des comptes de cryptomonnaie ont été saisis.

Les clients identifiés, qualifiés par les gendarmes de « vétérans du cyclisme amateur », étaient friands des cocktails dopants proposés pour entretenir, voire retrouver, leurs performances d'antan.

À l'issue des gardes à vue, tous ont été déférés devant la juge d'instruction de

Tarbes et mis en examen pour trafic de produits stupéfiants. L'un d'entre eux a été écroué.


Cette page a été mise en ligne le 24/04/2022