Actualité du dopage



Les douanes dédouanent le tour

10/07/2013 - Le Canard Enchaîné


Centenaire, rénové, débarassé des tricheurs comme Armstrong, le tour de France repart sur des bases (et des routes) toutes nouvelles. Ce n'est pas une raison pour le soumettre à la persécution policière et douanières qui risquerait de gâcher la fête !

Datée du 28 juin une note de la direction générale des douanes, adressée aux 25 unités régionales concernées, met en garde les gabelous trop impétueux :

" L'attention des services est attirée sur le contexte médiatique particulièrement sensible dans lequel se déroule le Tour de France (...). Les contrôles d'initiative des équipes et de leurs entourages familiaux ou professionnels ne devront pas être privilégiés et seront spécifiquement signalés".

Est ce assez clair ? Allez, encore une salve : "En tout état de cause, il n'est pas préconisé de contôles systématiques des équipes engagées sur l'épreuve".

La recherche de substances interdites (...) et de seringues n'est pas pour autant prohibée. Elle s'exerce, précise un chef douanier, "dans le cadre spécifique des manifestations festives comme les grands événements sportifs ou les festivals de musique". Pour autant précise la note, elle doit s'effectuer "dans des conditions satisfaisantes de discrétion".

C'est vrai, l'emploi du temps des courses est assez "chargé" comme ça...




Cette page a été mise en ligne le 14/07/2013